6V55EgMS85-jN33nvgxIe6Sr57B81JJLPbvDusZF574
Les opportunités de l’industrie des jeux vidéo mobiles

Les opportunités de l’industrie des jeux vidéo mobiles

Avez-vous déjà rêvé avoir plus de temps pour les choses qui comptent le plus pour vous ? Avez-vous imaginé un jour pouvoir voyager tout en vivant de votre passion ? Pouvoir travailler quand vous voulez, d’où vous voulez ? Ne pas avoir peur de la facture qui risque de tomber ?

J’ai peut-être une solution qui pourrait vous convenir, celle que j’ai choisie pour lancer ma vie professionnelle…
Avez-vous déjà eu envie de créer un jeu vidéo ? Peut-être en faites-vous actuellement…

Créer un jeu vidéo n’a jamais été aussi simple et accessible qu’aujourd’hui, que l’on soit développeur, designer… ou que l’on n’ait aucune compétence technique dans ces domaines.
Aujourd’hui plus que jamais, nous pouvons saisir l’opportunité de devenir libre et indépendant grâce à la création de jeux vidéo, et plus particulièrement de jeux vidéo mobiles.

Mais alors, quelles sont ces belles occasions que peut actuellement offrir l’industrie des jeux vidéo mobiles ?

Voici une liste de quelques rêves qui peuvent être atteints (liste non exhaustive) :

  • Développer/faire vivre notre créativité
  • Développer de nouvelles compétences ou parfaire nos compétences actuelles
  • Créer de nombreux projets en peu de temps et donc progresser à grande vitesse
  • Faire de belles rencontres avec d’autres passionnés et s’ouvrir sur le monde
  • Voir des centaines de milliers, ou même des millions de joueurs jouer à notre jeu
  • Générer un complément de revenu
  • Générer un revenu suffisant pour changer de vie
  • Créer un nouvel objectif dans notre vie qui nous motive et nous permet d’oublier les soucis qu’on peut rencontrer dans notre quotidien.
  • Quitter son job dans lequel on ne s’épanouit plus
  • Gagner en liberté de temps (avoir plus de temps pour ses autres passions, sa famille, ses proches…)
  • Gagner en liberté financière
  • Gagner en liberté géographique
  • Encore bien d’autres rêves…

En 2015, je terminais mes études et préparais le lancement de ma startup HeartBoxGames. J’ai très vite compris que le marché des jeux vidéo mobiles gagnait en maturité et que cette maturité pouvait offrir de nouvelles opportunités à tous les créateurs indépendants – en solo ou en petite équipe.

Depuis 2009, année durant laquelle apparaissaient l’AppStore et le PlayStore (à l’origine appelé Android Store), le marché des jeux vidéo mobiles a progressé à très grande vitesse, et bien plus rapidement que d’autres industries du divertissement telles que le cinéma, la musique et les livres!
En moins de 10 ans, le marché est devenu assez mature pour laisser apparaître des changements drastiques dans les algorithmes de placement sur les Stores et voir naître de puissants éditeurs de jeux. Ces éditeurs ont fait une réelle percée depuis 2016 et ont aujourd’hui chaque semaine la majorité des jeux présents dans le top 25/50 des principaux pays.

Vous allez donc me dire: « super, on a donc moins d’opportunités qu’auparavant ! » car on ne peut plus se placer dans le top des classements pour être visible et gagner notre vie en créant des jeux.

C’est pourtant bel et bien faux, car, même s’il est plus difficile qu’au début de se rendre visible tout seul, il est tout à fait possible de gagner TRÈS BIEN sa vie en restant concentré sur ce qu’on AIME LE PLUS, à savoir créer des jeux.
L’idée est de laisser les parties que nous affectionnions le moins telles que le marketing, la communication, les stratégies de lancements etc… aux personnes ou entreprises compétentes dans ces domaines. Et bingo, vous l’aurez deviné, ce sont les éditeurs. Bien qu’ils aient chacun leurs spécificités, ce qu’ils font n’est vraiment pas facile !

Alors, pourquoi ne pas réfléchir aux opportunités qu’un partenariat peut offrir?  Préférez-vous avoir 100 % d’un tout petit gâteau ou la moitié d’un gâteau bien plus conséquent et peut-être même plus grand que ce que vous auriez pu imaginer avoir un jour ?

Pour moi, la réponse était claire, car même si je voulais agir tout seul à mes débuts, je me suis rendu compte que ce n’était pas si simple et qu’il me fallait collaborer avec des gens compétents d’autres nombreux domaines. Avec ça, il découlait que j’avais besoin de ressources financières conséquentes pour payer ces personnes et réaliser des acquisitions payantes (via les publicités ou partenariats avec des influenceurs) pour mes jeux. Je n’avais ni la possibilité de le faire, ni la certitude de pouvoir le faire avec un budget prévisionnel estimé.

J’ai préféré dans un premier temps ne pas prendre ce risque, mais plutôt me concentrer sur le gain d’expertise dans les domaines liés à la création de jeux ,et non sur leur promotion. Et quand je parle des domaines liés à la création de jeux, je ne parle pas uniquement de production, que ce soit via le développement informatique en utilisant Unity ou Unreal par exemple, ou que ce soit via des outils de type Game Maker. Je parle également de ce que j’appelle « l’intelligence marché ».

Et c’est certainement sur ce point que nous avons su faire une réelle différence pour nous rendre crédibles aux yeux de nos futurs partenaires. En effet, depuis que nous avons choisi de nous concentrer sur la création de concepts cohérents avec les tendances du marché et adaptés aux besoins de tel ou tel éditeur, nous avons pu obtenir l’attention de ces grands acteurs et travaillons aujourd’hui en collaboration étroite avec bon nombre d’entre eux.

Vous souhaitez réaliser des jeux et vivre de vos créations ? Arrêtez de vouloir créer le jeu qui vous plaira le plus ou de créer un jeu semblable aux types de jeux auxquels vous aimez jouer. Préférez plutôt prendre du plaisir dans la conception d’un jeu qui présente un réel potentiel sur le marché actuel. Soyez conscient du marché dans lequel vous souhaitez évoluer! C’est la clé du succès.
Vous pouvez produire un jeu de grande qualité, mais si le jeu lui-même ne correspond pas aux attentes du marché, alors je peux vous assurer que les chances que ce jeu réussisse sont quasi nulles.
Par contre, vous pouvez avoir un jeu qui n’est pas polish (parfaitement fini), qui n’est même pas poussé sur un plan artistique ou sonore…, mais qui offre une belle expérience de jeu via son Game Play tout en étant cohérent avec les attentes du marché… Et dans ce cas, même si vous n’avez fait qu’une partie du travail, vous aurez un jeu qui a le potentiel de vous faire vivre.

Comment est-ce que je le sais? Vous avez peut-être déjà entendu parler de la loi de Pareto ? Vous savez le fameux 20/80… Ou comment créer 80 % de la valeur en 20 % du temps.
Ces derniers mois, nous avons créé bon nombre de prototypes de jeu! Oui je parle bien de prototypes de jeu, car nous nous concentrons uniquement sur le game play, nous passons le moins de temps possible sur le visuel, ne passons même pas une seconde sur le son, les boutiques de skins, la monnaie, etc. Pour être clair, on se concentre uniquement sur le MVP (« minimum viable product ») du jeu et on le teste sur le marché.
Globalement, on passe entre 4 et 8 jours pour créer un prototype en nous concentrant sur l’expérience créée par le game play et, en quelques jours de tests, nous avons suffisamment de données pour savoir si ce jeu pourra réussir, plaire et maintenir les joueurs suffisamment dans le temps.

Si en ne disposant que du game play le jeu fonctionne bien, alors l’ajout de visuels mieux finis, des sons, des objectifs secondaires, de stores, de monnaies virtuelles… ne fera qu’aider le jeu à mieux performer !

Créer des jeux mobiles « hyper casual games » pour en vivre nécessite d’être très clair sur la démarche à suivre :

  • 4 à 8 jours de production pour 1 jeu (1 seul développeur/créateur de jeu)
  • 5 à 10 jours de tests sur le marché réel (pas seulement auprès de vos proches)
  • Analyses des données récupérées (rétention, CPI, temps de jeu par partie, nombre de parties par session, nombre de sessions par jour…)
  • Conclusion : kill le projet ou le continuer (quelques jours de production avant de se lancer dans de nouveaux tests)
 

La plupart des créateurs de jeux que j’ai rencontrés et qui présentent des difficultés à vivre de leur passion, ou bien des difficultés à créer des jeux avec un potentiel de séduction pour les éditeurs, ont tous la même démarche.
Cette dernière consiste en la création d’un jeu qui leur plaît, mais qui est la plupart du temps trop et non forcément en lien avec les tendances du marché.

Finalement, après plusieurs mois de développement, ces créateurs de jeux «prient» pour que leur jeu fraîchement mis en ligne devienne le nouveau succès du moment, mais c’est tout l’inverse dans 99,99 % des cas.

Je suis moi-même au fait de tout cela, car, avec mon équipe, il m’est arrivé de tester ce procédé avant de finalement pivoter et de nous raviver pour pleinement nous concentrer sur la démarche décrite plus haut. Je peux vous assurer à 10 000 % que cette vision de la création de valeur et d’apprentissage fut l’une des plus importantes pour assurer notre crédibilité dans cette industrie.

Concentrez-vous donc plutôt sur des phases de production de prototypes rapides. Préférez faire des A/B tests pour vos jeux et modifiez peu de parties à la fois, si ce n’est une seule, afin de tirer des conclusions factuelles et précises à chaque sortie de tests.

En somme, le marché des jeux vidéo mobiles actuel, offre une opportunité rare pour les créateurs de jeux effectifs ou en devenir. Il est désormais possible pour tous développeurs, designers ou débutants de créer des jeux en codant, ou même sans coder.
De plus, en appliquant une bonne démarche « Lean » (processus rapide avec de nombreuses itérations qui sont testées et analysées chaque fois), accompagnée d’une réelle analyse du marché, vous pourrez créer des concepts intéressants en quelques jours et les tester sur le marché réel pour savoir de manière factuelle si votre jeu a un potentiel avéré sur le marché.

Enfin, pour vous donner une idée voire une «carotte» pour certains, sachez qu’un jeu « hyper casual game » ou « casual game » pourra vous rapporter :

– zéro euro (échec, jeu sans potentiel) ;
– plusieurs centaines de milliers d’euros (jeu avec un bon potentiel) ;
– quelques millions d’euros dans les meilleurs cas (jeu avec un excellent potentiel, voire un potentiel rare).

Pour vous faire une idée un peu plus précise en fonction du classement du jeu :

Revenu jeu vidéo mobile

Alors, qu’attendez-vous pour vous concentrer sur l’intelligence marché ?
Faites la différence en réfléchissant dès en amont à votre concept. Ne partez pas directement sur votre première idée ! Brainstormez et choisissez votre concept à partir d’une analyse factuelle relative aux tendances du marché afin de maximiser vos chances de vivre la vie de vos rêves grâce à votre passion.

Je serais ravi d’échanger avec vous dans l’espace « commentaires » à propos de vos aspirations quant à la création de jeux vidéo. Quelles sont vos plus grandes problématiques que vous rencontrez actuellement ? Quel est le plus grand rêve que vous souhaitez atteindre via la création de jeux ?

RECEVEZ MES CONSEILS GRATUITS

Recevez chaque semaine, pleins de bons conseils pour avancer vers votre objectif de devenir libre et indépendant en vivant de votre passion pour la création de jeux vidéo mobiles : news, tutos, conférences, formations, alertes...

Suivez moi sur les réseaux sociaux

Rejoignez moi
error
error

Vous aimez ce blog ? Partagez le à vos amis :)

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En effet, ce site utilise le service Google Analytics... Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer